Des études montrent que La Lozère sera (et est déjà) un territoire impacté par le changement climatique, notamment au niveau de la quantité d’eau que nous recevons du ciel chaque année (les pluies sont notre seul et unique apport en eau, contrairement à d’autres départements qui sont traversés par des cours d’eau qui prennent leur source dans des territoires voisins). Ce qui impacte déjà sur les cultures agricoles par exemple.

Par ailleurs, en complément de ces Assises, le Ministère de la Transition Ecologique et des partenaires locaux, ont accompagné le territoire « Bès-Truyère » (Un bout de l’Aubrac et de la Margeride) dans un projet de dialogue territorial  « Faire de l’eau une ressource pour l’aménagement. Pendant 2 ans (2018-2019) des ateliers réguliers ont été organisés avec pour objectif de « provoquer » le débat et faciliter l’écoute entre élus et acteurs divers du territoire pour essayer de répondre collectivement aux enjeux du réchauffement climatique, de la raréfaction de la
ressource en eau, et de la nécessaire adaptation pour ce territoire situé en tête de bassin versant.

« L’atelier « Faire de l’eau une ressource pour l’aménagement »  vise à décloisonner les domaines, à rapprocher les cultures de l’eau et de l’aménagement dans la construction de projets de territoires innovants intégrant les politiques multi thématiques de l’eau, de l’urbanisme, de la biodiversité, de la prévention des inondations, de l’énergie , de l’agriculture, de l’activité économique et touristique. »

Ils ont, par exemple, travaillé autour de ces grandes préoccupations (ci-dessous) que notre collectif citoyen partage : 

– Faire face au défi du changement climatique– Améliorer l’image de notre territoire, le valoriser– Un développement territorial respectueux de l’environnement– Travailler ensemble

Ce territoire est différent de celui du bassin-versant du Tarn, mais il y a quand même de quoi s’inspirer 😉

Vous trouverez dans le lien ci-dessous, le résumer du projet et le rapport final pdf que je trouve très interessant, avec pas mal de schémas et de modélisations comme par exemple : les tendances et évolutions des précipitations, des maquettes des paysages d’aujourd’hui et à quoi ils pourraient ressembler en 2050 suite à ce travail.

http://www.lozere.gouv.fr/Politiques-publiques/Amenagement-du-territoire-Construction-et-Logement/Ateliers-des-territoires/Atelier-des-Territoires-Bes-Truyere-2050-Faire-de-l-eau-une-ressource-pour-l-amenagement/Le-rapport-final-d-Atelier-Bes-Truyere-2050

Un plan d’actions en 4 grands axes :

  • Construire la gouvernance de l’eau, vers une future Commission Locale de l’Eau ? 
  • Régénérer les ripisylves (fôret de berges) du territoire- Vers un grand plan d’action territorialisé 
  • Concilier Eau et Aménagement : Conduire les projets à venir de manière vertueuse
  •  Des alternatives agricoles pour demain qui peuvent s’amorcer sur des sites pilotes représentatifs.

Laisser un commentaire